Ma petite déprime de célibataire
Posted by

Ma petite déprime de célibataire

Cela fait 3 mois que je peine à écrire un article : je n’ai plus l’inspiration.

Mon mois de mai ressemble au mois d’avril qui ressemble au mois de mars… rien de nouveau à l’horizon.

 

Mes rencontres.

En 3 mois, je n’ai fait qu’une seule belle rencontre.

Les filles avec qui je parle en soirée m’ennuient la plupart du temps. Elles provoquent en moi un sentiment de tristesse grave : elles sont pathétiques. Et ce n’est pas de la méchanceté gratuite ! Elles s’habillent de la même manière, ont toutes la même coupe de cheveux, regardent le même style de mecs et n’ont, pour la plupart, rien d’intéressant à dire.

Elles savent parler mais ne savent pas écouter. Le genre de filles trop concentrées sur elles-mêmes, sur qui tu sais tout, mais qui ne sait rien de toi à la fin de la soirée. Elles sont inintéressantes, toutes calquées sur le modèle du « sois-belle et tais-toi ». Le genre de filles qui veut rencontrer se faire sauter par un mec bien, mais qui ne sait malheureusement pas reconnaître le bien du mal (naïves…).

L’avantage, c’est qu’elles me rappellent pourquoi je préfère rester célibataire. Seulement, elles me rappellent également à quel point il est difficile de rencontrer une belle personne. Pas une personne parfaite, juste une personne qui nous corresponde parfaitement !

 

Mon ex.

Je l’ai croisé 2 fois ce mois-ci.

J’ai toujours privilégié les remords aux regrets. Il y a peu de temps, nous nous sommes disputés. Aussi bête que cela puisse paraitre, ça me fait chier. Depuis notre séparation, la quasi-totalité des discussions que nous avons eues furent des prises de têtes. Elle a le sentiment que c’est de ma faute, moi j’ai le sentiment que c’est de la sienne… ou finalement, de la nôtre.

Je n’ai pas envie d’écouter les « on dit que »… J’aimerais garder une bonne image d’elle, un bon souvenir de tous les moments que nous avons passé ensemble. Je ne veux pas être le genre de « gros con » qui retient uniquement les mauvais moments dans une relation passée et qui crache sans arrêt sur le dos de son ex, tel un gros frustré.

Maturité ou masochisme ? Je n’en sais rien.

Tout ce que je sais, c’est qu’à la fin de notre relation, je n’avais pas le sentiment d’être satisfait. J’étais amoureux d’elle, follement amoureux, mais nous n’avions pas les mêmes attentes… ce qui me rendait « malheureux ». Aujourd’hui, elle n’a « plus rien » à me dire… et moi, j’hésite à déchirer la page parce que je pensais l’avoir tournée.

 

Ma famille, mes amis.

Ma famille et mes amis sont loin et ils me manquent.

J’aime ma nouvelle ville, je m’y plais vraiment. J’ai un super appartement situé en plein cœur d’Aix, un super job dans lequel je suis épanoui… mais le temps où mon interphone faisait « ding-dong » toutes les 5mn parce que mes amis étaient en bas de chez moi me manque.

J’ai fait des rencontres à Aix. J’ai des amis ici, je ne suis pas tout seul… mais c’est différent. Nous n’avons pas d’histoires de jeunesse en commun, nous n’avons pas fait de bêtises ensemble… les relations ne sont pas les mêmes.

Mes amis de Paris me manquent aussi ! Quand j’y repense, je n’appelle plus personne, je ne prends peu (ou pas) de nouvelle d’eux… Je suis vraiment con. Pour la peine, je vais appeler tout le monde ce week-end tiens : ça va m’occuper tout mon dimanche.

Sinon, j’essaie de voir ma famille tous les mois : aller / retour Marseille -> Tours, merci les RTT ! Ma mère et mon petit frère sont venus il y a 10 jours et je dois avouer qu’après être parti, j’ai déprimé toute la semaine dernière… Mais heureusement, je peux me réconforter dans l’idée que tout ce joli petit monde viendra passer les vacances d’été à la maison pour profiter du soleil et de la Méditerranée :)

 

Conclusion.

Je crois que je nous fais une petite déprime de célibataire :)

Tout m’agace, je n’ai envie de rien… et le pire, c’est que je ne sais pas ce que je veux.

Emotionnellement, je n’en peux plus. Moralement, je suis épuisé. Spirituellement, je me sens mort. Pudiquement, je souris. J’en ai marre de cette routine qui dure depuis 3 mois. Ma vie actuelle est composée d’apéros, de restos et de sorties en boîte : il faut que ça change ! Il faut que je change.

 

« Excepté quelques cas pathologiques graves, les gens deviennent fous
quand ils essaient d’échapper à la routine. » – Paulo Coelho.

 

Espérons que je ne le devienne pas :)

 

 

17 Commentaires fermés 3950 26 mai, 2015 Ma Vie de Célibataire ! mai 26, 2015

Facebook Comments

Rechercher

Articles récents

REJOIGNEZ #MaVDC SUR FACEBOOK